UBO : Stratégie européenne de ressources humaines pour les chercheurs (HRS4R)

UBO : Stratégie européenne de ressources humaines pour les chercheurs (HRS4R)

Soucieuse de renforcer son attractivité et d’accroître sa visibilité à l’international, l’UBO s’est engagée dans une démarche qualité globale des ressources Humaines dans le cadre du label HRS4R.
Afin d’obtenir cette reconnaissance, une démarche de travail a été adoptée selon les recommandations de la Commission européenne.

Le label « HR Excellence in Research » de la Commission européenne valorise les établissements signataires de la « Charte européenne des chercheurs » et du « Code de conduite de recrutement des chercheurs ». Ces derniers contribuent à leur attractivité auprès des chercheurs du monde entier et conditionnent l’obtention de financements recherche de l’Union européenne.

  • Pour en savoir plus : vous trouverez ci-dessous deux documents relatifs à cette démarche :

Ethics for Researchers

The European Charter for researchers (with the code of conduct for the recuitment of researchers)

Soutenance de thèse de Kimberley GIRARDON

Soutenance de thèse de Kimberley GIRARDON

Soutenance de thèse de Kimberley Girardon

Brest, Le Mercredi 18 décembre 2019 à 13h45, salle des conseils de l’IAE

 

« Etude de l’influence des stéréotypes sur l’activité physique des seniors selon la perspective de la cognition incarnée. »

Le jury sera composé de :

  • Denis GUIOT – Rapporteur ; Professeur des Universités, Université Paris Dauphine
  • Marie-Christine LICHTLÉ : Rapporteure ; Professeure des Universités en Sciences de Gestion à l’Université de Montpellier
  • Sondès ZOUAGHI : Professeure à l’IAE de Caen (laboratoire NIMEC)
  • Patrick GABRIEL :  Professeur des Universités, IAE Brest – UBO
  • Bertrand URIEN : Directeur de thèse
  • Marine LE GALL-ELY : Directrice de thèse ; Professeure des Universités, IAE Brest – UBO

Promouvoir l’activité physique des seniors constitue un défi sociétal majeur. Or, force est de constater que l’activité physique des seniors demeure globalement en deçà des recommandations formulées par les organismes de santé publique. Seulement deux tiers des seniors atteignent ces recommandations, alors que neuf sur dix les connaissent (Larras et Praznoczy, 2018). Parmis les freins invoqués à la pratique physique, le sentiment de vieillissement prend de plus en plus d’importance avec l’âge (Inserm, 2014). Cette recherche a ainsi pour objectif l’appréhension du vieillissement subjectif et de ses effets sur l’activité physique des seniors. […]

Sur un plan théorique, l’apport majeur de la recherche réside dans l’enrichissement de l’appréhension du vieillissement subjectif et de ses effets sur le comportement du consommateur par les théories psychosociales des stéréotypes et la perspective de la cognition incarnée, issue des sciences cognitives […] Sur un plan méthodologique, l’intérêt de ce travail repose sur les techniques mobilisées en vue de faire émerger la connaissance. En effet, un effort tout particulier a été apporté au choix des méthodes employées. Celles-ci ont été empruntées à la psychologie et demeurent encore peu mobilisées en marketing. […] Sur un plan managérial, l’identification des stéréotypes ancrés chez les seniors et la démonstration de leurs effets sur leur activité physique permet d’émettre plusieurs recommandations à des fins de promotion de l’activité physique des seniors. Ces suggestions s’adressent à n’importe quel acteur partageant cet objectif : équipementier sportif, club de sport, association sportive, organismes de santé, collectivité… La mise en lumière du mécanisme d’amorçage modal facilite, qui plus est, la mise en place de stratégies d’intervention implicites destinées à contrer ces stéréotypes négatifs du vieillissement.

Journée AG du laboratoire LEGO

Première journée de recherches interdisciplinaires, pratiques alimentaires, santé et territoire

Première journée de recherches interdisciplinaires, pratiques alimentaires, santé et territoire

Quelles organisations, quelle gouvernance, quelles innovations et quels acteurs pour favoriser des comportements alimentaires vertueux pour soi, pour le territoire et pour les partenaires socio-économiques ?

 La 1ère journée interdisciplinaire de recherche sur les pratiques alimentaires, la santé et le territoire aura lieu le jeudi 4 juin 2020 à BREST (Université de Bretagne Occidentale), organisée par le laboratoire d’économie et de gestion de l’Ouest (LEGO), l’UBO et l’UBS.

Son objectif est de favoriser des échanges interdisciplinaires, incluant les acteurs so­cio-économiques et académiques, autour de l’évolution des pratiques alimentaires ancrées dans un territoire et leurs effets aussi bien micro (sur la santé et le bien-être de l’individu) que macro (au niveau du territoire).

Une journée d’enrichissement culturel et de meilleure compréhension des pratiques alimentaires.

  • une journée d’échanges scientifiques, de valorisation de travaux de recherche et d’élaboration de projets. Des ateliers scientifiques et des périodes conviviales ponc­tueront la journée, tandis que des opportunités de publications dans une revue scienti­fique sont offertes
  • une journée de débats entre chercheurs, acteurs des collectivités territoriales, spé­cialistes des techniques et pratiques agroalimentaires. Deux tables rondes sont pré­vues pour initier ces débats.
  • une journée d’enrichissement culturel et de meilleure compréhension des pratiques alimentaires. Parce que cette compréhension ne peut être limitée à une approche par­ticulière, la journée de recherche est ouverte à des chercheurs et experts de diverses disciplines, issus aussi bien des sciences humaines et sociales que des sciences de l’alimentation, des sciences et technologies ou de la santé.